LA PENNE

Un habitat fortifié dénommé La Penne est mentionné en 1079. Il a été probablement accompagné d'un village et se situait peut-être sur le sommet rocheux dit Crête de Sainte-Marguerite, qui limite au nord la commune de La Penne et où sont quelques vestiges. En même temps, est mentionnée l'église Notre-Dame, qui en était la paroisse ; elle est aujourd'hui conservée sous le nom de chapelle des Plans, au pied de l'agglomération actuelle. Sans doute au début du XIIIe siècle, un nouveau château, un nouveau village et une nouvelle église paroissiale, dédiée à saint Pierre, sont fondés à l'emplacement de l'agglomération actuelle. Il en subsiste l'église, quelques traces de l'enceinte du village et le donjon du château, transformé en pigeonnier.
Puget-Figet est un autre habitat fortifié de la commune de La Penne. Il est mentionné dans la première moitié du XIIIe siècle. Il se trouvait en limite occidentale de la commune, au lieudit Saint-Etienne, du nom de son église ; mais on y voit surtout les ruines de son donjon. Abandonné à la fin du Moyen Age, il est déclaré inhabité en 1471.

Site officiel de la mairie de la Penne : www.ecpva.fr/pays/la_penne/la_penne.html

Visiteurs. Dernière mise à jour le : Mer 6 mai 2009 - Plan du site - © copyright - 2009 -