VALDEROURE

Le Val de Roure est peuplé sous la forme de plusieurs hameaux dispersés dans la plaine. Le plus important, autrefois appelé le hameau des Roure, est aujourd'hui le centre de la commune. Son lieu de culte, dédiée à saint Roch, est érigé en paroisse en 1696. Ce territoire dépendait auparavant de Séranon.

Après l'abandon de l'ancien château de Séranon, probablement en 1579, un nouveau château est construit dans la plaine, vers le début du XVIIe siècle. On le voit encore, à 200 mètres au sud-est du hameau de Malamaire.

Pugnefort est un habitat fortifié mentionné en 1207. On voit encore les restes de son château sur une petite plateforme située à 500 mètres au nord-ouest du hameau de La Ferrière. Il est abandonné à la fin du Moyen Age. Vers la fin du XVIe siècle, il est transféré sur un site neuf, au lieudit La Commanderie, à 1,3 kilomètre à l'est du hameau de La Ferrière en bordure nord de la plaine. Ce nouvel édifice s'est conservé jusqu'à nous.

Un lieudit Saint-Benoît est mentionné en 1297. On voit encore des vestiges de cette église à 700 mètres au nord-ouest du hameau de La Ferrière.

Un lieudit Saint-Léonce est mentionné en 1250. Ce lieu de culte est conservé, à 1,6 kilomètre à l'ouest du principal hameau de Valderoure.

Une église Saint-Pierre est mentionné en 1274. Nous ne savons pas exactement où la situer, mais des toponymes évoquant cette titulature se rencontre au nord et au nord-est du principal hameau de Valderoure, sur la crête qui le domine.


Visiteurs. Dernière mise à jour le : Mer 6 mai 2009 - Plan du site - © copyright - 2009 -