SAINT-VALLIER-DE-THIEY

Une église dédiée à saint Vallier est citée en 1061. Elle a donné son nom à un habitat fortifié mentionné en 1178, dont demeurent quelques éléments autour de l'église actuelle.

Un lieu habité dénommé Cavagne est mentionné en 1061, en même temps que l'église Saint-Vallier. Son centre se trouvait dans le quartier de ce nom, sur le promontoire qui le domine, à 2 kilomètres à l'est de l'agglomération ; on y voit encore des vestiges.

L'église de Saint-Vallier est mentionnée dès 1541 comme dédiée à la Vierge. Elle a été agrandie en 1555, puis en 1667.

Une Bastide de l'Evêque [d'Antibes] est mentionnée en 1242. Elle était probablement situé à 1 kilomètre au nord de l'agglomération, sur le point culminant de la crête qui s'étend à l'est du Pas de La Faye, où l'on en voit des vestiges.

Le lieu dénommé La Motte est cité en 1192. Il est mentionné comme habitat fortifié dans la première moitié du XIIIe siècle. Ce château se trouvait sur un petit promontoire rocheux, au fond de la vallée de la Siagne et sur sa rive droite, à 3,5 kilomètres à l'est de l'agglomération. On y voit quelques vestiges. Non loin de là, mais sur l'autre rive, une chapelle Saint-Jean-Baptiste, construite vers le milieu du XVIIe siècle, en conserve le souvenir.

Un quartier du nom de Sainte-Luce est mentionné en 1490. Il emprunte son nom à un lieu de culte situé à l'écart de l'agglomération, à 1 kilomètre au nord-ouest. Celui-ci a été reconstruit sur place, en 1562, puis agrandi au XVIIe siècle.

Site officiel de la mairie de Saint-Vallier-de-Thiey : saintvallier.ifrance.com/

Visiteurs. Dernière mise à jour le : Mer 6 mai 2009 - Plan du site - © copyright - 2009 -