ROQUESTERON

A l'époque moderne, l'agglomération de Roquestéron qui était encore sur le site médiéval décline au profit d'un nouveau bourg, établi sur l'autre rive de l'Estéron. En 1735, une église y est fondée qui reprend la titulature de l'église médiévale, Saint-Erige.

En 1760, conformément au traité de Turin, la frontière entre la France et les Etats Sardes suit un nouveau tracé selon le cours de l'Estéron. L'ancien et le nouveau village se trouvent ainsi séparés.

Site officiel de la mairie de Roquesteron : www.esteron.fr/pages/villages/roquesteron/cadre_village_roquesteron.ht

Visiteurs. Dernière mise à jour le : Mer 6 mai 2009 - Plan du site - © copyright - 2009 -